Catégories
histoire régionale

Montillot en 1464, d’après Le cartulaire de Vézelay

A. Buet †, mai 2014

Le « Cartulaire de Vézelay » est un procès-verbal établi par les Commissaires royaux en 1463 et 1464, à la demande du roi Louis XI. Il dresse la liste des biens de l’Abbaye de Vézelay et des impôts levés sur chaque terre ou maison.

Ce texte a été transcrit en 1772 par les soins de l’abbé CUREAU. (cote ADY : H 1941-1).

Il est suivi de commentaires, permettant de mieux comprendre le village et ses habitants.

Folio 20 (recto)

….Item  la ditte Eglise[1] a un autre Etang nommé l’Etang de Marrault, lequel peut contenir environ six arpents au dessous de la chaussée duquel y a une forge à faire fer qui peut valloir par communes années quinze livres tournois.

MONTELIOT

Item la ditte Eglise a un village en la ditte poté [2] nommé Monteliot auquel village y a une maison, une grange avec tout le pourpris[3], auquel pourpris y a un jardin, qui peut contenir environ un arpent [4] de terre, auquel y a plusieurs arbres…

Folio 20  (verso)

…et de plusieurs manières et en espaliers, y a aussi abondance de serises, en laquelle maison , pourpris et village les dits religieux y ont toutes justices, haute, moyenne et basse, laquelle se gouverne par un prévôt duquel les appellations viennent devant le bailli de Vezelai et ses assise au dit lieu de Vézelai, et peuvent valloir les exploits de justice par communes années, compris la Sergenterie environ cinquante sols tournois [5].

Item au dit  village y a un four bannal [6] lequel  ….  par communes années cent sols.

Item un chacun chef d’hotel [7] demeurant au dit village pour leurs tailles[8] ont les peut imposer jusqu’à la somme de quinze sols et au dessous, et y peut avoir environ trente ménages, mais pour la pauvreté d’eux, et aussi pour les grandes charges qu ils ont des Tailles du roi, les dittes tailles ne peuvent monter par an que environ la somme de dix livres au plus.

Item derrière la ditte maison y a un Cloux[9] de vigne contenant environ trois arpents, lequel par communes années ne paie pas ses façons[10] pour lequel est en grand danger de gelée, et en cette présente année n y a eu que environ deux muids[11] de vin duquel on ne sauroit avoir   soixante sols du muid.

Item hors du dit village en tirant en Vaudonjon, et contre la rivière de Queure[12], y a une autre vigne appelée la Vigne blanche, autrement la plante Colas, et  contenant environ…

Folio 21 (recto)

… un arpent, et ne croît que vin blanc, espère donner rapport pour ce qu’elle est un lieu qui gèle volontiers, et cette présente année 64 n y a pas eu le 6ème d’un muid de vin.

Item hors du dit Village en tirant à Mailli la Ville, y a deux petits prez[13] qui sont pour l’aisance[14] de la ditte maison et aucune fois se vendent et au plus trente sols tournois.

Item alentour de la ditte maison y a plusieurs terres labourables qui se baillent a moisson de bled[15], et avec les prez dessus dits qui se baillent aux laboureurs, peuvent valoir par communes années six septiers[16] de bled par moitié froment et avoine au plus.

Item y a encore un autre pré a environ deux arpents appartenant a la ditte maison séant au bout des Courvées[17] d’Asquiens en tirant a Blannai, et sont assez près la rivière de Cure, lesquelles terres et prez sont à deux diés ( ?) quatre francs deux septiers et demi de bled a la mesure de Paris par moitié froment et avoine.

Item a cause de la ditte maison alentour du dit village y avoit plusieurs terres, vigne et jardins que de présent sont en bois et buissons sur lesquelles terres les dits religieux y avoient menues censives[18] en argent qui pouvoient bien monter par an à soixante sols tournois.

Et aussi y avait coutume[19] d’avoine qui pouvoient bien monter jusqu’à la quantité d’environ dix septiers d’avoine a la ditte mesure de Paris, et depuis pour les causes dessus dittes …. Néant.

Item au dit Monteliot y a de menues…

ls

Folio 21  (verso)

… censives d’argent ou d’avoine sur maisons qui ont été refaites, sur  jardins, et sur terres qu’on a esbuissonnées, lesquels censives en argent peuvent bien monter environ neuf sols six deniers et en avoine environ quatre septiers a la ditte mesure de Paris.

Sensuit la Déclaration des dites menues censives séantes au finage et territoire du dit Monteliot .

                                       Premièrement

Guillaume Hugotte pour demi arpent tenant a la chaume derrière la Croisette, et d’autre part à Regnault Girardot ……1 d.(denier)  parisis….

Regnault Girardot pour un autre arpent  de plante, tenant à Jean Robin d’un costé et d’autre costé au dit Guillemin Hugotte …. 2 d. p.

Jean Robin, pour un autre arpent de plante séant dessus la plante du prioré du dit  lieu, tenant à Regnault Girardot, d’une part, et à Jean Ogier d’autre part ….1 d. p.

Jean Ogier pour demi arpent séant au dit lieu tenant à Jean Robin d’une part et à Guillemin Thomas d’autre part …1 d. p.

Guillemin Thomas pour un autre demi arpent séant au dit lieu tenant à Jean Ogier d’une part et d’autre part à Mathier Labour  …ci…1 d. p.

Mathier Labour pour un demi-arpent tenant d’une part à Guillemin Thomas et d’autre part à Guillemin Porcheron l’ancien …2 d. p.

Folio 22 (recto)

Guillemin Porcheron l’ancien pour un arpent et demi de plante tenant à Mathier Labour d’une part, et à Regnaut Picard d’autre part ….3 d. p.

Regnaut Picard pour trois quartiers de chaume[20] tenant au dit Guillemin Porcheron et à Jean Jonart d’autre part …2 d. Tournois[21].

Jean Jonart pour trois quartiers[22] tenant au dit Regnaut Picard, et à Simon Malinet d’autre part ….2 d. T.

Simon Molinet pour demy arpent tenant à Jean Jonart d’une part et à Simon de Busset d’autre part ….1 d. p.

Simon Busset pour un arpent de plante tenant d’une part à Simon Molinet et à Guillemin Porcheron le Jeune …2 d. p.

Guillemin Porcheron le Jeune pour demi arpent tenant à Simon Busset d’une part et à Jean Busset d’autre …1 d. p.

Jean Busset pour un demi arpent tenant d’une part à Guillemin Porcheron le Jeune et à Guillemin Hugotte…..1 d. p.

Guillemin Huguotte pour demi arpent tenant d’une part à Jean Busset et à Thévenin Hugotte d’autre part …1 d. p

Thévenin Huguote pour un autre demi arpent tenant d’une part au dit Guillemin Hugotte, et à Pernot Ogier d’autre part ….1 d. p.

Pernot Ogier pour un demi arpent tenant…

Folio 22 (verso)

… à Thévenin Hugotte et à Regnault Dethire  d’autre …1 d. p.

Regnaut de Thire pour un arpent tenant à Pernot Ogier d’une part et à Philippe Jonat d’autre part …1 d. p.

Philippe Jonat  pour trois quartiers tenant à Regnaut de Thire d’une part et à Jean Pasquot d’autre part   … 2 d.

Jean Pasquot pour demi arpent tenant à Philippe Jonat d’une part et à Jean Thibe d’autre part …1 d. p.

Jean Thibe pour demi arpent tenant d’une part à Jean Pasquot et à Girard Thomas d’autre part …1 d. p.

Girard Thomas pour trois quartiers de plante, tenant à Jean Thibe d’une part et à Jean Thomas d’autre part …2 d. T.

Jean Thomas, pour un demi arpent tenant de Girard Thomas d’une part et à Jeannot Preau d’autre part …1 d. p.

Jeannot Perreau, pour demi arpent tenant à Jean Thomas d’une part, et à Jean Soulard d’autre part …1 d. p.

Jean Soulard pour un autre demi arpent ,  tenant à Jeannot Préau d’autre part ……..1 d. p.

Jean Goireau pour un autre demi arpent de plante tenant à Jean Soulard d’une part et à Pernot de Thire d’autre part …1 d. p.

Pernot de Thire pour trois quartiers tenant à Jean Goireau d’une part et à la Chaume…

Folio23 (recto)

… d’autre part ….2 d. T.

Jean Pacquot doit un denier pour son verger, tenant à Monsieur[23]  des deux parts ;

Item pour sa part du champ des Lebois tenant au grand chemin de Mailli le Château[24].

Item trois quartes avoine pour sa part du champ des Assens, tenant à Pernot Seguin, et aux hoirs[25] Bernard Le Denorat d’autre part.

Item doit le dit Jean pour sa part de la maison et du Tenement[26] tenant à la femme Guérin Robin, et au dit Jean d’autre part …18 d. , 4 maitons[27] avoine et trois quarts de géline[28].

Item une pagine[29]  pour sa maison où il demeure, tenant à Regnaut Picard et à la femme Jacquot Breuillard, d’autre part et à Regnaut Picard.

Item la moitié de trois pagines pour sa part du verger derrière l’huis[30] Perrin Robin tenans à la femme Guillemin Thire et à la femme feu Thomas Thomas.

Item ob. pour son verger ès Maréchaux.

Item deux deniers pour sa part du champ de la brosse de Farge.

Item trois quartes avoine pour sa part du pré Dubin tenant à Mon dit Sieur l’abbé et à Pernot Seguin d’autre part.

Item pour sa part de la maison qui fut à la chaume, tenant à Guillaume Charbonnier et à Jean Goin (?) d’autre part.

Item un boisseau avoine et les deux parts d’une quarte.

Item doit à cause de Mariote sa femme sur la grange devant le moitier[31] (?) tenant à Pernot Seguin et les hoirs Bernard le Denorat d’autre part …16 d. T .

Item une quarte Rée[32] avoine et un quart de géline pour son verger tenant de Guillaume…

Folio 23 (verso)

… Le Gauquelat et à la femme  Jean Chappelin d’autre part.

Regnault Picard doit pour sa part du champ de la Côte, tenant au grand chemin d’Auxerre ……ci…………une quarte d’avoine.

Item pour sa part du champ des Obouats (?) prets( ?) arnal ( ?) et du champ de la Lebois  ob…

Item le tiers d’un boisseau avoine pour sa part du champ des Absents , tenants ès hoirs Bernard Le Denorat.

 Item neuf deniers et deux boisseaux d’avoine et un quart de géline pour sa part du tenement tenant à Jean Picard et à la femme Perrin Robin d’autre part.

 Item trois Pogines (?) pour la maison où il demeure, tenant à Jean Picard.

 Item pour sa part du verger derrière l’huis Perrin Robin, la moitié de pogy[33] ( ?) et demi.

Item pour sa part du tenement qui fut à la chaume  une quarte et le tiers d’une quarte.

Item pour sa part du champ de la Côte de Farge ….un denier.

Item pour sa part du verger ès Maréchaux, pagy ( ?).

Le Curé de Monteliot doit demie géline de l’ouche[34] du Lac[35], tenant du long à l’ouche Perrin Robin, et d’autre part au dit Lac .

Item cinq quartes rées pour le champ et pré qui furent à la femme Jean Adat, tenant au champ Girard Le Rogerat et d’autre part au pré Jeannot Chapotot.

Item trois deniers de la vigne du Cloux, tenant au Cloux de Monsieur, et au champ Gillaume Dangeau.

Item une quarte rée avoine du pré du Lac, tenant au pré ès Hoirs Huguenot Garrault, et d’autre part au dit Curé.

Item demi bichet d’avoine de l oche qui fut Clemant des Côtes tenant au grand Chemin et d’autre part au pré Bernard Le Denorat.

Item ob. du  verger derrière l’huis à la Pétaude  tenant au verger du dit Curé, et d’autre part à Jean Thomas.

Folio 24 (recto)

Item   six deniers pour la vigne qui fut Guéraut tenant d’une part et d’autre au dit Curé.

Item ob. de la vigne du Cloux qui fut Girard de Vézelai, tenant de toutes parts au dit Curé.

Item deux deniers pour une hâte[36] de pré tenant à Girard Jouin, et ès enfants Thévenin Le Comte.

Item une quarte Rez avoine du pré du Lac tenant au pré Simon Chapotot et au pré à la femme Robert Pillin.

Item demie quarte avoine de l’ouche derrière l’huis à la dite Colas Robin, tenant à Simon Jouin et à Girard Perreau.

Item un denier du pré derrière la maison de Tuchebeuf, tenant au pré Jannot Joucaut et au patis[37] de Tuchebeuf.

Item une quarte rez avoine du pré du Puits Martin, tenant au champ Jeannot Joucaut, et au pré Pernot Guiotte.

Item un quartier de géline sur la maison de Tuchebeuf tenant au verger Jean Porcheron et au mesnage[38]  Guillaume Bolache.

Item  une quarte rez avoine du Champ du lac, tenant au champ ès enfans Simon Chorle, et d’autre part au champ Girard Perreau.

Item deux deniers pagez[39]  pour la part de la maison devant le pressoir tenant au cimetière.

Item un denier pour sa part du champ de la porte du Cloux, tenant au grand chemin de Vezelai.

Item pour sa part du pré tenant au champ Guillaume Balache, deux quartes avoine et les deux parts d’une quarte avoine.

Jean Jardin doit pour la moitié d’une maison de Tuchebeuf tenant à Guillemin Chapotot et au grand chemin d’autre part, demie quarte comble avoine, un quartyier de géline.

Item un miton rez avoine du pré de Bourguereau, tenant à Bernard Le Denorant et à Guillaume Charbonnier.

Folio 24 (verso)

Mathier doit un denier de la maison dite « le four » tenant au dit four ;… ci ….1 d. T.

Le tiers d’une quarte rez avoine pour sa part du Champ de la Côte tenant à Jean Roblin et au champ du pré d’autre part.

Item le tiers de deux boisseaux avoine et le tiers du tiers d’une géline de l’Ouche Blanchon , tenant à la femme Chapelain et à Jean Moireau d’autre part.

Renault de Thire doit du champ et verger de Bourguereau, demi quart de géline, tenant à Jean Jalli.

Item pour sa maison et verger tenant à la femme Simon Ogier et à Guillaume Charbonnier d’autre part … demie quarte  rez  avoine et demi quart de géline.

Item sur les dessus dits de Touchebeuf tenant à Billon d’une part et à Simon Thomas d’autre part ….demi quart comble avoine, trois pagez..

Item un miton rez avoine du Champ tenant à Jean Colier  et à la Mailacte ( ?) d’autre part.

Item demi bichet avoine du champ Bourguereau tenant à Jeannot Perreau et à Girard Bertin d’autre part.

Item un bichet et demi et une géline du champ et verger de Bourguereau, tenant à Jeannot Perreau et à Jeannot Colier  d’autre part et cinq pagez .

Item trois obolles de sa grange où il demeure tenant à Jean Gally et à Perrin Labournot d’autre part.

Item trois obolles et demi bichet[40] d’avoine du verger tenant à la ditte Simonne et à Perrin Labourneau d’autre part.

Pernot et Jean Ogier doivent deux deniers du champ de la Croix tenant à Thévenin …………………………………………………….. ?

Folio 25 (recto)

Item deux deniers du Verger des Maréchaux tenant à Porcheron et à Pernot Jeannot d’autre part

Item demi quarte comble et un quartier de géline pour la moitié de la maison de Tuchebeuf, tenant à Guillemain Chapotot et au grand Chemin d’autre part.

Item trois pagez du pré Avault  tenant à Monsieur  et aux hoirs Rogalier d’autre part.

Item deux mitons rez avoine et une quarte comble du pré et champ de Tuchebeuf tenant à Jean Thibe et à André Le Bernard d’autre part.

Item demie quarte rez avoine du champ derière le prioré[41] tenant à la Terre de Monsieur et à Guillaume Le Gagnelat d’autre part.

Item doit pour la moitié du Tenement de Tuchebeuf, c’est à scavoir maison, grange, pré, verger, tenant ès hoirs Chapelot et par dessus ès hoirs Millot Rainbault d’autre part.  11 d. pagez et demie, trois moitons avoine, trois quartes et la moitié de demi quart de géline.

Item une quarte avoine et demie pour sa part du verger tenant ès hoirs Thévenin Le Comte et à Jean Jali  d’autre part.

Beri doit une quarte avoine à cause du Champ de la Côte, tenant au grand Chemin de Vezelai et au champ de Monsieur.

Item un denier demie pagez de la maison tenant au chemin d’Auxerre et à Guillaume Charbonnier et à la femme Guillemain de Thire d’autre part.

Item demie quarte avoine du champ de la Coste, tenant à la femme Beri, et à lui d’autre part .

Item un bichet avoine pour la moitié du pré Jubin, tenant au pré de Monsieur et au grand chemin d’autre part.

Folio 25 (verso)

Jean Le Plot doit quatre deniers de la vigne des Brières tenant à Guillaume Charbonnier, et à Jeannot Perreau d’autre part.

Item  pagez  du Verger Roubeau tenant à Jean Jali, et à Ragotin d’autre part.

Item un miton rez avoine et le sixième d’une géline pour l ouche Blanchon tenant à SimonThomas , et à la petite Marion d’autre part.

Item  page du verger de Thuchebeuf tenant à Guillaume Charbonnier, et ès hoirs Baleuche d’autre part.

Item une quarte rez du pré du Lac tenant au Curé de Monteliot et ès hoirs Guillaume Julien d’autre part.

Item de la maison  tenant ès hoirs André Du Four  et à Jean Picard d’autre part …ob pagez(?)… 2 d  et les deux quarts d’un quartier de géline.

Item pour le verger de Tuchebeuf tenant au Verger Bolaiche… pagez .

Girardot  doit une quarte rez d’avoine, du verger devant le grand puits tenant à Jean Jalli et au grand chemin.

Item un bichet avoine du champ et verger de Bourguereau tenant à la femme Girard Bachet (?) et ès hoirs André Bernard.

Item pour sa maison devant le pressoir tenant au grand chemin, et à Jean Thibe…deux deniers T.

Simon Collier doit un bichet d’avoine …

Folio 26 (recto)

…et demie géline de Bourguereau tenant à Billon et à Simon Thomas d’autre part.

Item pagez du Courtis[42] de Thuchebeuf tenant à Guillaume Le Goguelat et au grand chemein d’autre part.

Item une pagez et demie du verger tenant à Guillaume Charbonnier et à Guillemin Chapotot d’autre part.

Item un boisseau avoine trois obolles de la grange tenant à Jeannot Perreau et à la femme Droin Chappelin d’autre part.

Jean Guinault  alias Caneau doit trois oboles et pagez de la maison tenant à Guillemain Chapotot et à Girard Perreau d’autre part.

Item pagez de la maison tenant à Jeannot Perreau et au dit Guinault d’autre part.

Simon Collier pour tous ses prés des Bruères, tenant d’une part à la femme Droin Chappelain et au chemin és pors d’autre part, … 10 deniers ob.

Item demi bichet avoine de l’ouche de Bourguereau, tenant d’une part à Guillaume Boleuche, et à Perrin Bonnot d’autre.

Item deux deniers de l’ouche du Lac, tenant d’une part à Thévenin Thibe.

Item trois deniers pour sa vigne de la Route des Noyers, tenant d’une part à Pierre Guiotte et au grand Chemin par lequel on va à Blannai d’autre part.

Item deux deniers, un miton avoine du Verger devant sa maison où il demeure tenant au grand chemin d’Auxerre d’une part et à Pernot Seguin d’autre part.

Item pour son pré des prez Jubin tenant au pré…

Folio 26   (verso)

… de Monsieur et à Guillaume Juin un demi bichet avoine.

Item de son toit, tenant d’une part au curé de Monteliot et au dit Guillaume d’autre part…pagez.

Item obole, de la maison où il demeure, tenant d’une part ès hoirs Bernard Le Dénorat et à Thomas Denizo Hugue d’autre part.

Item trois deniers du champ des Sauléies tenant d’une part à Thibault Bourgoing, et à Perrin Lebornat d’autre part.

Item ob. du verger derrière l’huis Thomas Denizo Hugues, tenant à Biétrix femme Girard Bretin et à Chappotot d’autre part.

Item, demi quart de géline pour sa part du verger tenant au grand chemin d’Auxerre et à Jeanne, femme Guillaume Grélon.

Item une quarte avoine de l’ouche du Lac, tenant au Curé de Monteliot, et au Lac d’autre part.

 Item une quarte comble avoine, du verger tenant à la femme Simon Ogier et à la grande Jeanne.

Guillaume Porcheron dit Grélon à cause de sa femme, cinq mitons avoine, c’est à scavoir du champ derrière l’huis Pernot Guiotte tenant à la femme Guillemin De Thire.

Item deux deniers obole, du verger , et menage séante au verger, et ménage Jean Thiby, et à la Rüe[43]

Folio 27 (recto)

…de Bourguereau.

Item trois deniers obole, de la ménage qui fut au Bernard, tenant à Jean Guiotte, et à la femme Jacob  Quillard.

Item demi quartier de géline et demi parisis, de l’oche de Tuchebeuf, tenant à Jean Jouot et à Jean Joucout ( ?).

Item ob. du champ du Pois Martin, tenant à Jeannot Roblin et à Jean Joucaut.

Item ob. pour sa part de La Grange devant l’huis Thévenin Le Comte, tenant à Girard Perreau et André Bernard.

Item un denier pour sa part de la maison tenant à la maison Guillemette femme Hugue Collier, et à la Cour Simon Thomas.

Pernot Seguin ob.pagez et une géline pour sa maison tenant au cimetière et à Guillaume Charbonnier.

Item trois deniers, un miton avoine pour la maison de la Grand Rüe tenant à Jeannot Perreau, et à la femme Simon Ogier d’autre part.

Item deux deniers du Champ du Poirier, tenant à Jeanne Perreau et au chemin du four, d’autre part.

Item deux mitons rez avoine du champ derrière le grand Chemin d’Auxerre, tenant à André Bernard et à la femme Gauthier d’autre part.

Item trois quartes rez avoine de l’ouche tenant au pré Jubin, et à André Bernard  d’autre part.

Item neuf deniers de la maison neuve tenant à Guillemin De Thire d’une part.

Item deux deniers pour la maison et verger tenant à la femme Philippe Moireau et aux hoirs Bernard Le Dénorat.

Item  …

Folio 27 (verso)

… deux deniers obole du Verger Semillot, tenant à Jean Jalli et ès hoirs Bernard Le Dénorat d’autre part.

Item pour sa vigne des Costes qui fut Girard Saubin tenant ès hoirs Perrin Higotte et à la femme Thomas Thomas… deux deniers pagez.

Item un miton avoine du champ de la Cour, tenant à Perrin Collier d’une part , ès hoirs Bernard Le Dénorat.

Item un miton avoine du champ des Absents ; tenant à Jean Picard et à Jean Jardin d’autre part.

Item demi bichet avoine du pré et champ devant la Ville, tenant à Perrin Collier et ès hoirs Bernard le Dénorat d’autre part.

Sensuit la déclaration des terres labourables appartenants à la ditte Maison de Monteliot.

Premt huit journeaux[44] de terre tenant au dit finage au lieu dit ès Vielles Courvées, tenant d’un côté au pré Jean Thomas et d’autre côté au chemin qui va à l’Etang.

Item en ce même lieu, de l’autre côté du chemin, treize journeaux.

Item au lieu dit à la Route des Noyers, six journeaux tenant au chemin de Blannai et d’autre part ès hoirs Jossier (?).

Folio 28 (recto)

Item cinq journeaux séant en la Côme du Vaudonjon, tenant au chemin d arci au long, et d’autre côté devant Aigremont.

Item trois journeaux séant en la Coste tenant à Simon Collier d’un costé et à Simon Seguin d’autre costé.

Item trois autres journeaux séant derrière la porte du prioré du dit Lieu.

Item trente six journeaux de terre séant en la Courvée du chemin d’Auxerre, tenant à la terre de Monsieur le Comte de Vivre[45].

 …………………………………………………………………………………………………………………………..

 Folio 171 (recto)

Guillaume Porcheron sur Regnault, fils de Mathieu Laveugle sur sa vigne de Vaubion appelée Beaunoir, contenant l’ouvre[46] de cinq hommes , tenant à Girard Thomas d’une part et d’autre part à la chaume Huguenin Colin……quatre deniers………..4d. 

Lui sur Jeanne femme Jeannot Compin pour sa vigne séant en Vaubion qui fut Guillemain Jonin…

Folio 171 (verso)

…tenant à Guillaume Robilin Le jeune d’une part et d’autre part à Guillaume Charbonnier….un denier………………………………………………………………1 d.

Lui pour son champ séant en Chambray, contenant environ deux journaux, tenant au champ du linaire[47] de l’église d’une part et hoirs de Philippe Roigera d’autre part  …3 d.

Lui pour un désert séant au dit Vaulbion qui fut Jeannot Compin, contenant l’ouvre de quatre hommes tenant d’une part à Guillaume Roblin, et au dit Guillaume d’autre part…1 d.

Lui pour un autre désert[48] de vigne séant au dit lieu appelé la Côte Caffard contenant six ouvrées tenant d’une part ès hoirs Perrenot Seguin, et d’autre part à la vigne Notre Dame, et à Jean Joneau et fut Jeanne, femme feu Jeannot Compin, et soulait devoir sept deniers trois pog. baillée pour deux deniers, cy …………………………………………………………2 d.

Le dit Guillaume sur Perrenot Guivele pour le quart du champ du Perrier qui fut André Thomas, contenant en tout quatre journaux tenant et partant à Jaquot de La Grange à cause de sa femme et à Guillaume Picart et Benoiste sa sœur, et doit quatre deniers pour ce, pour sa part, un denier……………………………………………………………………………….1 d.

Lui sur Simon Thomas pour la moitié de la vigne de Vaubion appelé la Côte Armolin, contenant trois ouvrées qui doivent trois deniers pog, tenant et partant à Girard Thomas et au dit Guillaume d’autre part, trois ob. deniers pog……………………………….3 ob.d.pog.

Lui pour un journal de terre ou environ, séant au finage du Crot de la Tempeste, tenant d’un côté ès hoirs Perrin Tribolot, et d’autre côté à Huguenin le Mormat………..2 d.

Folio 172 (recto)

Le dit sur Jean Hugotte pour sa part du Champ des vielles Courvées contenant trois journaux, tenant d’une part à Guillaume Thomas et d’autre part au champ à la Maison Dieu…un denier parisis ……………………………………………………………..1 d. par.

Jean Thibe pour la moitié de la vigne de la côte Arnolain, séant en Vaulbion sur Jeannot Thomas contenant deux ouvrées et demie, tenant et partant à Guillaume Royer et à Girard Thomas d’autre part …………………………………………………………1 ob. d. pog.

Lui pour son champ du Crot à la Tempeste, qui fut Jeanne, femme Jeannot Compin, contenant deux journaux, tenant à Regnot Picart d’un côté et à Guillemette, femme Jeannin le Naistre…deux deniers…………………………………………………………………2 d.

Lui sur Girard Tibe pour son champ appelé grand champ au bas de la Baillye, contenant trois journaux, tenant et partant à Jean Bernot d’une part, et à Philippe Moireau a cause de sa femme  d’autre part………………………………………………………..3 ob.

Lui pour son champ du Perier qui fut à Girard Tibe, contenant trois journaux tenant à Simone, fille Hugues Colier d’une part, et à Hugues et Guillemain Goreault et Guillaume Royer ….deux deniers ………………………………………………………………..2 d.

Lui sur Pernotte,, femme feu Jacquot Broullard pour le tiers du champ de champaigne appelé les Bruaires et contient trois journaux qui doivent trois deniers dont le dit Tibe doit un denier, Guillaume Royer l’autre et Jeannot Thomas l’autre denier, tenant à Hugues Lemormat d’un côté, et d’autre part à la chaume qui fut Milot Rimbeau, …pour sa part …un denier …………………………………………………………………………………. 1 d.

Lui sur Perrenot Le Bornot pour son champ des Corberats contenant deux journaux et doit deux deniers pog. Tenant et partant à Jean Bornot et tenant d’autre part à Perrenot Chapotot….un denier demi Pog.

Le dit Tibe pour le tiers de la vigne de Vaulcaille, contenant toutte la pièce quatre ouvrées tenant d’une…..

Folio 172 (verso)

…part à Isabeau , femme feu Jean Hugotte, et d’autre part à la vigne qui fut Guillaume Ramer….un denier pog………………………………………………………1 d.pog.

Jean Robin sur Guillaume Robin pour le champ séant au Vauldonjon, contenant deux journaux, tenant et partant à Jeannot Perreau pardessus et d’autre part au chemin qui va au Gué Pavé ….deux deniers…………………………………………………………………2 d.

Lui sur Jeannot Jouneau pour son champ de Tournemotte, contenant un journal, tenant par dessous à la Courvée de Monsieur, et d’autre part à …  …………………….3 ob. d.

Lui sur Perrin Robin pour le champ de Lobepin qui fut Juillien Ragotin, contenant trois journaux tenant la courvée de Monsieur d’une part, et à Jean Hugotte d’autre part………quatre deniers…………………………………………………………………..4 d.

Lui pour son tiers du champ qui fut Juillien Ragotin, séant au Crot de la Comme, contenant un journal tenant au champ au Curé de Monteluot d’une part ……………….1 d.

Lui pour les deux parts de la vigne et chaume de la route des noyers, tenant par dessus au chemin qui va à Blannay et d’autre côté au curé de Monteliot, et ès filles Jean Villiers d’autre part, et fut l’une des parties à Perrin Robin, et l’autre à Jean Ragotin un denier ob. pog…………………………………………………………………………………….1 d.ob.pog.

Lui pour demi arpent de chaume séant en Vaulcail, tenant à Guillaume Robelin Lejeune d’un côté, et d’autre côté à Regneau Picard…deux deniers ob…………….2 d. ob.

Guillaume Robin pour une ouvrée de vigne séant en Vaulcaille, qui fut Huguenin le Mormat, tenant au dit Huguenin d’une part et par dessus à Jaquot Sareau…………….ob.

Collas Sareau à cause de Hugotte sa femme, fille de la fille Philippes Le Roigerat pour la comme appelée champ séant en Lignere, contenant un journal ou environ tenant …3 ob.

Folio 173 (recto)

Lui pour trois ouvrées de vignes qui est de présent en chaume, séant en Vaulbion, tenant à Guillaume Thomas Le Jeune par dessus et d’un côté au long de l’héritage[49] de l’Eglise de Montiluot ……………………………………………………………………demi parisis.

Lui pour une autre chaume séant en Vaulbion, contenant une ouvrée, tenant à la vigne dessus ditte d’une part et ès chaumes de Monsieur……………………………pog.

Lui  pour le champ de la plante Colas contenant environ un journal, tenant à la femme feu Aubert Porcheron al.  Besy d’une part, et d’autre part à la femme Jacquot Delagrange …deux deniers……………………………………………………………………….2 d.

Lui sur Thévenin Lecomte pour le champ de Linière contenant un journal, tenant ès hoirs de Jean Picard et Jossier, et d’autre part au bois….deux deniers……………2 d.    

Lui pour sa vigne des champs appelés Coutance contenant un arpent tenant à Jean Tibe d’une part, et d’autre part au chemin qui va au Vaucaille…trois ob…………3 ob.

Lui pour un champ séant en Perrier-Durant contenant deux journaux, tenant à la rüe qui va en Combray d’une part, et d’autre part à la masse Carde (?)….un denier….1 d.

Lui pour son champ des Crots séant ès champ du Perrier, contenant deux journaux ou environ, tenant à Philbert Perreau d’une part, et à Pernot Chapotot d’autre part…3 d.

Regnault Picard sur Perrenot Guiotte pour son champ du Perrier contenant deux journaux, tenant à Colas Sareau à cause de sa femme d’une part, et à Jean Tibe d’autre part, et à Perrenot Chapotot …..quatre deniers ……………………………………………4 d.

Lui pour le champ de la Baillye contenant environ trois journaux tenant à Pernel femme de Pernot Detibes et d’autre part au comte de la Brosse[50]…quatre deniers……4 d.

Lui pour le quart du champ du Crot de la Reine et de la vigne contenant tout trois journaux tenant et partant à Philippes Picard et ès hoirs Jean Jossié d’autre…

Folio 173 (verso)

…pour sa part …trois pog………………………………………………………..3 pog.

Lui pour un quart de vigne séant au Carroge[51] des champs, contenant environ ouvre de trois hommes tenant au chemin des Champs d’une part, et par dessus à Perrenot Chapottot …un parisis………………………………………………………………………………1 par.

Lui pour un désert de vigne séant en Vaucaille, qui fut Jean, Philippes et Regnault  Picard, contenant en tout l’ouvre de quatre hommes, tenant à Guiot Gaucher d’une part et par dessous à Girard Bretin ….trois ob………………………………………………………3 ob.

Lui pour deux ouvrées de vignes séant entre la Croix de Monteliot et les champs tenant à la petite rüe qui vient de Cugeboeuf au grand chemin de Monteliot…trois ob……….3 ob.

Lui pour deux arpents de chaume séant en Vocaille, tenant à Guillaume Roblin le jeune d’un côté par devers le bois, et d’autre côté à Guillaume Jossier…dix deniers…………10 d.

Lui pour un quartier de chaume séant au dit Vocaille tenant d’une part à Guillaume Roblin, d’autre côté ès chaumes …un denier…………………………………………….1 d.

Les hoirs feu Jean Picard et Jossier pour le quart du champ de la Comme contenant le dit champ trois journaux ; pour leur part, environ demi journal tenant et partant à Regnault Picard ….. trois pog ……………………………………………………….     3 pog.

Eux sur Philippes Picard pour le quart du champ dessus dit, tenant à Philippes Moireau d’un côté, et d’autre part à eux-mêmes …trois pog…………………………….3 pog.

Eux pour la moitié du champ du Perrier qui fut  Adam Lepiquard et depuis Perrenot Lecomte contenant six journaux tenant et partant à Guillaume Royer d’une part et à Monsieur d’autre part….trois deniers……cy…………………………………………..3 d.

Folio174 (recto)

Eux sur Pernot Comte pour le quart du champ et de la vigne du Crot de la Renne contenant trois journaux tenant et partant à Jean Picard et à Philippes Picard ……….3 pog.

Eux sur Pernot Guiotte, à cause de Bonotte, sa femme, pour le champ du Perrier contenant six journaux qui doivent quatre deniers tenant et partant par moitié à Guillaume Porcheron et à la femme Jaquot Delagrange, et tenant d’autre part à la courvée de Monsieur, et n’en tiennent que la moitié, pour ce, …deux deniers ……………………………..2 d.

Lui pour un arpent de chaume séant en Vocaille tenant par dessous au petit Guillaume, et par dessus au chemin …qui va à Blannay….cinq deniers mutets (?)……………..5 d.

Les hoirs de feu Jean Villiers et Agnès sa femme, fille de feu Guillaume Juillien, c’est à scavoir Jeanne et Colecte leurs filles, sur Perrenot Guiotte et sur Guillaume Juillien pour le champ du Perrier tor (?) qui fut Guiot Jouneau et pour un autre champ entre tenant, qui fut Juillien Ragotain contenant deux journaux tenant à …..trois ob. pog……………..3 ob .pog.

Eux pour un champ qui fut vigne, appelé la Comme, qui fut Pierre Ragot et depuis à Guillaume Ragotin contenant trois journaux ou environ tenant par dessous au chemin qui va à Arcy….trois deniers……………………………………………………………….3 d.

Jean Jolly  pour le champ des Arables dont la moitié fut à Guillaume Boleche et l’autre à Perrenot Chapotot, contenant en tout trois journaux, tenant à Regnault Dethire et à Colas Sareau d’autre part, et au chemin de Longue Roye d’autre part……………2 d.

Folio 174 (verso)

Lui pour son champ séant en Linière, contenant six journaux ou environ, tenant à Perrenot Chapotot d’une part, et d’autre part à Colas Sareau, à cause de sa femme ..3 d.

Lui sur Huguin Juing pour trois arpents et demi de désert séant au lieu de l’Echange, tenant au grand chemin d’Asquins à Chamoux, et d’autre part ès chaumes, et soulait devoir quatre sols six deniers baillés de nouvel pour dix deniers ……………………………10 d.

Guillaume Thomas Chaumel sur Droin Chapollin, pour les deux parts du champ du Crot de la Renne, contenant trois journaux tenant et partant à Jean Leplot, et tenant à la plante Colas et à Pernot Detire, pour sa part  ….deux deniers …………………………2 d.

Lui pour les deux parts d’un quartier de vigne séant en Vaulbion, et pour le tiers de la vigne qui fut Jean Darcy, contenant six ouvrées, touttes les dittes pièces entre tenant, tenant et partant à la R… fille de Mathieu Lalouat, femme de Guillemain Detire, et tenant d’autre part à Etienne Bellin ; pour les dittes deux parts….deux deniers ob.pog………………2 d/ob/pog.

Lui pour les deux parts du champ des Vielles Courvées, contenant environ deux journaux tenant et partant à Jean Leplot, et tenant d’autre part à Marion Sede, et doit trois pog. Pour sa part pog………………………………………………………………….pog.

Lui pour les deux parts du champ des Rouées tenant et partant à Jean Leplot, et tenant à la courvée de Monsieur, et à Girard Bertans  …………………………….ob.pog.et demie.

Item pour une vigne séant en Vaucaille, tenant d’une part au dit Guillaume, et d’autre part à Regnault de Thire…..trois deniers …………………………………………….3 d.

Jean Leplot sur Jean Chapelin pour le tiers du champ du Crot de la Raine contenant toutte la pièce, trois journaux tenant et partant à Guillaume Thomas, et doit trois deniers, pour son tiers…un denier ……………………………………………………………..1 d.

Lui pour le tiers du champ des Vielles Courvées, contenant en tout deux journaux tenant et partant au dit Guillaume Thomas et tenant à Marion Sede …

Folio 175 (recto)

…et doit trois pog. pour son tiers……………………………………………………pog.

Lui pour le tiers du champ des Rouées tenant et partant au dit Guillaume, tenant à la Courvée de Monsieur, et doit un parisis pour son tiers………………………..pog. et demie.

Regnault de Tirre  sur Guillemain de Thire son père, pour son champ du Crot de la Reine contenant quatre journaux tenant à Perrenot De Thire par dessus et par dessous au Comte de la Brosse, et au chemin qui va ès vignes d’autre part……………………3 d.

Lui pour sa vigne de la Comme de Vauldebion, contenant quatre ouvrées tenant à Guillaume Jonin d’une part, et d’autre part à Perrenot De Thire, et par dessus à Guillaume Thomas….quatre deniers…………………………………………………………….4 d.

Lui pour la moitié de son champ séant au long du chemin de Longue Roye, contenant deux journaux, tenant par dessous au dit chemin, et d’autre part à Jean Jolly…….ob.

Lui pour son champ de la Côte, contenant quatre journaux tenant au Sentier de Linière par dessus, et d’autre part à Girard Thomas …un denier……………………………1 d.

Lui pour un arpent  de chaume séant dessus Vaucaille, tenant à la rüe des Meulots d’une part, et par dessus à Jaquot Sareau, et par dessous à Simon Seguin….un denier…..1 d.

Item pour la tierce partie d’une vigne séant en Vaulebion, tenant et partant à Guillaume Thomas L’…(?)  et d’autre part tient à Etienne Belin, de Chamou……..3 ob.

Le dit sur Guillaume Thomas pour son tiers du champ de Champeigne, contenant un journal tenant à Girard Jomin d’une part, et d’autre part à Jean Colin……………..1 d.

Jean Forgot pour le quartier de Vaucail qui fut Girard Tibe, contenant six ouvrées tenant à Simon…

Folio 175 (verso)

…Seguin d’une part, et d’autre part à Guillaume Thomas l’ainé…trois deniers..3 d.

Girard Thomas al. Bretin à cause de Bietrix sa femme, fille de feu André Dufour, pour la Vigne Blanche contenant l’ouvre de quatre hommes tenant à Guillaume Thomas par dessus, et d’autre part à Guillaume Thomas le Jeune…six deniers………………..6 d.

Lui pour le champ de Chambray tenant ès Chaumes d’une part et à Guillaume Josnin …..1 d.

Lui pour le tiers de la Vigne Blanche qui fut Simon Thomas tenant et partant à Jean Goireau, et tenant par dessus à Jeanne, femme de feu Besy ; et doit onze deniers ; ainsy trois deniers ob. et tiers de ob………………..…………………………………………3 d.ob.1/3ob.

Lui pour la moitié de la vigne du Crot des Champs, contenant tout six ouvrées, tenant et partant à Jean Goireau, et tenant par dessus à la plante Colas, et doit trois ob. :…sa part 3 pog.

Lui pour la moitié de la vigne de Vaulbion, appelée la Côte Arnolain, contenant trois ouvrées, tenant et partant à Guillaume Porcheron l’ainé et à Jean Tibe et au chemin de Vaulbion, et doit trois deniers pog. ;  pour sa part…………………… trois ob. deniers pog.

Lui pour sa vigne séant en Digne Chien, contenant toutte la pièce, une ouvrée et demie, et doit pour un sol parisis tenant à Guillaume Thevenon de Givri, et d’autre part à Jean Thomas, et se part en cinq parties, dont il en tient la cinquième…pour ce………………pog.

Lui pour six journaux de terre, séant en Plante Foulé, tenant au chemin des prenots (?) et de touttes autres parts à Monsieur…..trois deniers………………………………………..3 d.

Lui pour deux arpents de terre à faire du pré, séant en la Valée des Assungs, tenant d’une part à la fille Hugues Colin, et d’autre part au grand Chemin…

Folio 176 (recto)

…par où l’on va à Mailly par le bou dessous tenant aux fossés des prés d’Avaux …10 d.

Lui pour un désert séant en Vignechien contenant l’ouvre de deux hommes tenant à Pernot Dethire, et d’autre part à Jean Leplat…un denier…………………………….1 d.

Lui pour deux arpents de terres séant contre la valée d’Amon, tenant à ………3 d.

Philippes Goneau sur Pernot Le Bornot pour la moitié de la vigne de Veaulbion contenant en tout six ouvrées, tenant et partant à Jean Joneau, et tenant à Jean Forgeot et à Jean Viliers, et doit trois deniers, ainsy à sa part …trois ob. …………………………..3 ob.

Item pour la moitié du champ de la Comme de Prildeloue, contenant deux journaux et doit trois ob., tenant et partant à Guiot Gauthier à cause de sa mère, et d’autre part ès chaumes …ob.pog. …………………………………………………………………………………..ob pog.

Lui pour le champ du bas de la Baillye, appelé Grand Champ, contenant un journal et demy, tenant à Jean Tibe d’une part, et à Pernot Dethire d’autre part………………….3 pog.

Lui pour deux arpents de terre séant en la valée d’Ameron, tenant à Girard Thomas et ès chaumes de Monsieur…un denier………………………………………………………1 d.

Lui pour un arpent de terre séant en Vaulbion, tenant au chemin de Blannay……1 d.

Lui pour un autre arpent de terre séant au dit lieu, tenant audit pardessous………2 d.

Lui pour un arpent de terre séant en……

Perrenot Ogier pour le champ de Liniaire qui fut Jean Jolly et Simon Ogier, contenant deux journaux tenant et partant ès enfants de feu Jean Ogier son frère, et doit tout trois deniers ; pour sa part …trois ob. ……………………………………………………….3 ob.

Folio 176 (verso)

Lui sur Guillaume Bolaiche pour le champ du Crot de la Raine, contenant un journal, tenant au curé de Monteluot d’une part, et a …trois ob. ………………………………3 ob.

Lui pour son champ séant en la Côte, contenant quatre journaux, tenant et partant ès dits enfants d’une part, et à Simon Seguin par dessus, et doit cinq deniers ; pour sa moitié…deux deniers ob. …………………………………………………………………2 d.ob.

Lui sur Jean Jolly et Simon Ogier pour la moitié de trois champs, séants à Dignechien, contenant six journaux, tout tenant et partant à l’autre moitié des dits enfants, et au chemin qui va au Vaudonjon et doit sept deniers ;  pour sa part…trois deniers ob……………. 3 d.ob.

Lui pour le champ du Perrier, qui fut en dessus dit, contenant trois journaux et doit trois deniers, tenant et partant ès dits enfants et à Jean Berry d’autre part…………….3 ob.

Les enfants feu Jean Ogier pour le champ de Lignières, qui fut Jean Jolly et Simon Ogier, contenant deux journaux, tenant et partant à Pernot Ogier d’une part, et doit trois deniers ; pour leur part…trois oboles…………………………………………………….3 ob.

Eux pour la moitié du champ séant en la Côte, contenant quatre journaux, tenant et partant au dit Perrenot, leur oncle, et doit cinq deniers : pour leur part…………………2 d. ob.

Eux sur Jean Jolly et Simon Ogier pour la moitié de trois champs, séant en Dignechien, contenant toutte la pièce, six journaux, tenant et partant au dit Perrenot, et doivent sept deniers ; pour leur part…trois deniers ob. ………………………………………………..3 d. ob.

Eux pour deux champs du Perrier, qui fut …de susdit, contenant tout trois journaux, et doit trois deniers, tenant et partant au dit Perrenot Ogier ; pour la moitié…trois ob…….3 ob.

Folio 177 (recto)

Regnault Berthelon , à cause de Jeanne, sa femme, fille de feu Jeannot Robin, pour le champ séant au chemin du Vauldonjon au Perrier Durent contenant deux journaux, tenant d’une part au champ Jeannot Perre            au, et d’autre part au chemin de Longue Roye …..un denier ob………………………………………………………………………….1 d.ob.

Lui pour la vigne de Dignechien, contenant quatre ouvrées tenant au chemin de Digne Chien, et d’autre part …un denier ………………….1 d.

Jean Jardrin dit le Sonoye à cause de Jeanne sa femme , sur Jean Jolly pour le champ du Perrier Durant tenant au chemin du Vaudonjon d’une part, et à Thévenin Hugotte, et contient environ trois journaux…un denier ……………………………………………1 d.

Lui sur Jean Robin pour le champ de Linière contenant deux journaux tenant à Perrenot Chapotot al. Dethires d’une part, et d’autre part à Jean Jolly…………  ….1 d. 3 pog.  

Lui pour le champ du Perrier Durant, qui fut Jean Robin, contenant deux journaux, tenant au chemin du Vaudonjon d’une part, et par dessous à Thévenin Hugotte……..2 d.

Lui à cause de Jeanne sa femme, pour une pièce de désert qui fut vigne, séant en Vaubon et fut à Joffron Lecomte, et depuis à Perrenot Gauthier, tenant à Jean Forgeot d’une part, et à Thévenin Lecomte et au chemin de Vassy (ou Vany?)…………………………..ob. 

Lui pour un quartier de vigne séant en la route des Noyers contenant environ sept ouvrées, tenant au chemin de Blannay d’une part, et par dessus à Hugues Colier ………1 d. 

Lui pour un quartier de désert de vigne, séant en Vocaille qui fut Gilot Dangeant, tenant au désert Jaquot Sareau et pardessus tient au bois, et par dessous à Guillaume…

Folio 177 (verso)

…Robelin à cause de sa fille, et contient l’ouvre de deux hommes…………………. 1 d.

Simon Seguin à cause de sa mère la Seguine pour les deux parts de la moitié de la vigne de Monvron, dit Maupertuit, qui fut Guiot Guichard, tenant et partant à Marie de la Vachère, et tenant par dessous à Etienne Talvard, et doit toutte la pièce dix deniers ob. ; pour ses deux parts…deux deniers ob., les deux parts de ob. et les deux parts de pog.

Lui sur Perrenot Seguin son père, pour la cinquième partie d’une vigne séant en Vaulbeon, contenant une ouvrée tenant aux hoirs feu Girard Jouin d’une part, et à Guillaume Porcheron L’annuelle (?) d’autre part …un parisis……………………………………..1 par.

Lui pour les deux parts d’une vigne appelée la Côte Dame Agnès, séant en Vaucaille, contenant demi arpent tenant à Guiot Gauché d’une part, et d’autre part à Jean Hugotte ……..deux deniers trois pog.  ………………………………………………………..2 d. 3 pog.

Lui pour l’autre partie de la dite vigne, appelée la Côte, contenant six ouvrées, tenant à Colas Sareau, à cause de la femme Jean Sareau, et d’autre part à l’héritage qui fut Thomas Noblot ………….trois deniers……………………………………………………………..3 d.

Lui pour son champ du Crot de la Renne, contenant demi journal, tenant à … ;..pog.

Lui pour son champ séant en la Côte de la Croix, contenant deux journaux, tenant à Simon Colier d’une part, et à Perrenot Ogier et  à Monsieur  d’autre part…………2 d. 3 pog.

Le dit Simon pour sa vigne séant ès champs…

Folio 178 (recto)

…qui est un chaume tenant à Guillaume Royer d’une part, et à Jean Thomas d’autre part …un denier……………………………………………………………………………1 d.

Lui pour un quart de vigne séant en Vaulbion tenant à la vigne Guillaume Thomas  le jeune par dessus et par dessous à Philippes Jouraux …ob………………………………..ob.

Lui sur Jean Sireault pour deux quartiers de vigne séant en Vocaille ; appelée la Côte Dame Agnès et sont en chaume , l’un tenant à Guiot Gauthier d’une part, et Arnault Picard d’autre ;, et l’autre quartier tenant au dit Gauthier, et d’autre part au dit Simon …….4 d. pog.

Lui pour le champ de Vielle Courvée, contenant un journau et demi, tenant à Guillaume Royer d’une part et d’autre part … ; un denier ………………………….1 d.

Jean Goireau sur Simon Thomas, pour la terre de la Vigne Blanche contenant toutte douze ouvrées qui doivent onze deniers, tenant et partant à Girard Thomas et au chemin du bas du Vaudonjon pour son tiers….trois deniers ob. tiers de ob.    ……………..3 d.ob. 1/3 ob.

Lui pour les trois parts de la Vigne Blanche contenant toutte la pièce, trois ouvrées, et doit quatre deniers ob., tenant et partant à Guillien Gouchard à cause de sa femme d’une part, et à Perrin Robin d’autre part ; pour son tiers …trois deniers pog.denier ………3 d. pog.   

Lui pour la moitié de la vigne du Crot des Champs, contenant toutte six ouvrées qui doivent trois ob. , tenant et partant à Girard Thomas, et tenant à la plante Colas ; pour sa part …trois pog. ………………………………………………………………………….3 pog.

Lui pour les trois parts de la route de la vigne des noyers, contenant toutte quatre ouvrées  qui doivent trois deniers tenant et partant à Guillien Goussard, à cause de sa femme, et tenant au Curé de Monteluot d’autre part ; pour sa part …deux deniers pog. …2 d. pog.

Lui pour demi arpent de chaume à faire vigne …

Folio 178 (verso)

…séant en Vocaille, tenant à Guillaume Perreau d’un côté et d’autre côté ès chaumes de Monsieur …deux deniers ob. ………………………………………………………..2 d. ob.

Simon Lemormat al. Colier sur Guillaume Thomas pour la vigne de VaulBeon contenant environ demi arpent tenant d’une part à Regnault Dethire, et d’autre part à Guillaume Thomas le jeune … trois deniers ………………………………………..3 d.

Lui pour le champ du Crot de la Renne, contenant quatre journaux, dont il tient les trois parts tenant à Guillaume Thomas le Jeune d’un côté, et d’autre part à Philippes Josneau et à Regnault Dethire, et doit toutte la pièce quatre deniers ; pour son tiers ……….3 d.

Lui pour sa vigne de la routte des Noyers, contenant environ quatre ouvrées tenant à Jean Goireau d’un côté, et au chemin de Vaulbeon d’autre côté ……………………3 ob.

Item Pernet pour un arpent de chaume séant en Vaucaille, tenant par dessous au chemin qui va à Blannay, et d’autre côté à Regnault Dethire ……………………….5 d.

Guillaume Join al. Royer, pour la moitié de la vigne séant en Vaulbeon, appelé le Crot Chastelus, contenant huit ouvrées, tenant d’une part à Prenot Ogier, et d’autre part à Regnault Dethire ……trois deniers ob. ………………………………………………..3 d. ob.

Lui pour le champ appelé le Crot des Vielles Courvées, contenant environ trois journaux, tenant d’une part à Perrier Bornot, et d’autre part à Jean Goireau ………2 d.

Lui pour le champ du Perrier qui fut au Champenois, contenant quatre journaux, tenant d’une part à Simonne, fille Huguenin Collier …

Folio 179 (recto)

…et d’autre part à Bonnotte, fille Jean Picard …cinq deniers ………………….5 d.

Lui sur Jeannot Thomas pour sa part de la vigne de Vaulbion, appelée la Côte Arnolin, contenant toutte deux ouvrées et demies, qui doivent deux deniers pog. ; dont Jean Tibe tient la moitié et Guiotte Sayerolge un quart ; pour sa part demie ouvrée et le huitième, qui doivent  ob. quart de pog. ……………………………………………………………..ob. ¼ pog.

Guillaume Dethire  pour demi arpent de chaume pour mettre à vigne, séant en Vocaille, tenant d’une part à Regnault Dethire, et d’autre part ès chaumes, et par dessous à Jaquot Savreau … deux deniers …………………………………………………………2 d.

Regnault Girardot sur Guillaume Legoguelat, pour un champ séant au Crot de la Renne contenant un journal, tenant d’une part à Jean Tibe, et d’autre part , par le bout, à Prenot Chapotot … trois ob. …………………………………………………………..3 ob.

Lui sur Girard Perreau, pour une vigne séant en Dignechient, contenant l’ouvre de deux hommes ou environ, qui furent Guillaume Legoguelat, tenant les deux parties en une pièce, tenant d’une part à Pernot, et de touttes parts aux bois …deux deniers ………2 d.

Lui pour la moitié du champ du Perrier qui fut Jean Lemorinat, contenant tout 4 journaux qui doivent deux deniers tenant et partant au Curé de Monteliot, et d’autre part à Simonne, fille Hugues Colier … un denier ……………………………………………1 d.

Lui pour le quart d’un champ séant au Perrier, que Huguenin Lemormat lui a vendu, contenant trois journaux, tenant d’une part au dit Girardot, et d’autre part au dit Hugues Lemormat, et le dit Hugues tient les trois autres parts, et doit le dit champ quatre deniers ob. ; pour son quart … un denier et quartier de pog. ………………………………….1 d. et ¼ pog.

Lui pour un champ séant en Lignère, contenant …

Folio 179 (verso)

…environ deux journaux tenant à Pernot Ogier, et aux héritiers de Jean Ogier, et d’autre part à Guillaume Thomas le Jeune … deux deniers ………………………….2 d.

Lui pour un champ séant en Lignère, contenant environ deux journaux ,  tenant au bois de la Renne de la Croix, et d’autre côté à lui-même

Thévenin Hugotte pour le champ du Perrier, contenant environ trois journaux, tenant d’une part et par dessous à la Courvée de Monsieur, et d’autre part au Grand Chemin qui va de Monteliot à Voutenay … deux deniers ……………………………………….2 d.

Lui sur Simon Hugotte pour sa vigne et chaume, séant au Clou de Chatelu, contenant cinq ouvrées, tenant d’une part à Regnault Dethire et d’autre part à Huguenin Lemormat ……deux deniers …………………………………………………………………………2 d.

Lui pour sa vigne de Pissevin, contenant un quartier, qui doit trois deniers, tenant et partant à Guiot Sede à cause de sa femme, et tenant d’autre part au désert …………..2 d. pog.

Huguenin Le Mormat  pour son champ des Vielles Courvées contenant un journal, tenant d’une part à Ysabeau, femme Philippes Moireau, et d’autre part à … ; ………..2 d.

Lui pour sa vigne de Vaubion, contenant l’ouvre de six hommes, tenant au chemin de Vocaille, et d’autre part aux bois ………………………………………………………….3 ob.

Lui pour la moitié de sa vigne de Vocaille, contenant trois ouvrées tenant d’une part à Girard Perreau, et d’autre part et par dessus à Jaquot Sareau ………………………….3 ob.

Lui pour son champ des Vielles Courvées contenant trois journaux, tenant d’une part au dit Huguenin et d’autre part ès filles Adam Lebornot … deux deniers ….………….2 d.

Lui pour sa vigne de la route des Noyers, contenant …

Folio 180 (recto)

…six ouvrées tenant à Guillaume Porcheron l’ainé et d’autrev part à Perrin Robin, et par dessous à Jean Goreau, et furent au dit Mormat, et à Jean Odot, et devoit chacun partie …trois ob., pour ce … trois deniers ……………………………………………………….3 d.

Item pour sa chaume séant à la Grand Brosse, qui fut à la femme Jean Odot, tenant au chemin de Vocaille, et d’autre part à Girard Thomas … deux deniers ob. ……………2 d. ob.

Lui pour son champ des Bruaires contenant deux journaux tenant à Jean Gorot d’une part, et d’autre part au Chemin qui va à Voutenay… quatre deniers …………………….4 d.

Lui pour sa vigne du Cloux Junequin tenant Simon Seguin à cause de Guiot Guichard, d’une part, et d’autre part tient ès enfants Gourbin par dessus et contient un arpent …..1 d.

Lui pour sa vigne des Champs qui fut Guillaume Josnin, séant en Digne Chien, contenant une ouvrée, tenant à Jean Leplot d’un côté, et d’autre côté à Perrenot Chapotot ….un denier …………………………………………………………………………………1 d.

Simon Dubuinoy à cause de Simone sa femme, fille Huguenin Lemormat pour la vigne de Vaubion appellé la Coste Gassot, et fut Jeanne, femme Jeannot Compin, contenant six ouvrées tenant d’une part à Simon Seguin, et d’autre part à la vigne Notre Dame … sept deniers trois pog . ……………………………………………………………………7 d. 3 pog.

Item pour son champ séant en Dignechien, contenant environ deux journaux et demi, tenant au chemin de Longue Roye d’un côté, et d’autre part à Jean Foijot ………………2 d.

Item pour un champ séant ès champs du Perrier, contenant trois journaux, tenant d’une part au champ Regnault Girardot, et d’autre part à guillaume Jomin…………4 d. ob.

Item pour un journal de terre séant au Perrier Durand, tenant à Thévenin Hugotte d’une part, à Jean Forgeot par l’un des bouts … trois ob. ………………………………3 ob.

Folio 180 (verso)

Item le dit pour deux ouvrées de vigne, séant en Dignechien, tenant d’une part à Guiot Ogier, d’autre part aux enfants Jean Ogier … un denier ob. ………………………….1 d. ob.

Guillemain Gonet et Millot Robergat pour la quatrième partie de la Vigne Blanche, contenant toutte trois ouvrées qui doivent quatre deniers ob., tenant et partant à Jean Goreau, et tenant d’autre part à Simon Colier et au chemin de Vocaille par dessus ; pour sa part … un denier et demie pog. ……………………………………………………1 d. et  ½ pog.

Eux pour la quatrième partie de la route des Noyers, contenant toutte quatre ouvrées qui doivent trois deniers, tenant et partant au dit Jean Goreau, tenant d’autre part au chemin de Veauldonjon pour leur part … ob. pog. …………………………………………….ob. pog.

Jeannot Perreau pour un journau de terre séant au Perrier Durant, tenant au Grand Chemin du Veaudonjon d’une part, et d’autre part au désert de la Côte Jean Mathier …un denier parisis …………………………………………………………………………….1 d. par.

Item pour une pièce de vigne séant en la côte des Noyers, tenant au chemin qui va à Blannay d’une part, et d’autre part à Guillaume Porcheron le Jeune, et par dessous à la Courvée de Monsieur …. Trois ob. ………………………………………………………..3 ob.

Guiot Gauthier pour son champ des Commes de Linière, derrière bobuy(?) contenant trois journaux tenant au chemin de Vaudonjon d’ue part, et d’autre part aux déserts du Crot Bidier … quatre deniers  …………………………………………………………………..4 d.

Item deux quartiers de vigne appellée la Côte Dame Ogier, séant en Vocaille, contenant cinq ouvrées, les deux quartiers, l’un tenant à Simon …

Folio 181 (recto)

Seguin d’une part et l’autre tenant à Thévenin Freault d’une part ……….5 d. 3 pog.

Thibault Chaumin d’Anière pour la moitié du Champ au Perrier Durant, contenant un journal qui fut à Margueritte , femme Odot Chapotot, tenant à … ; ………………..3 pog.

Item sur Guillaume Chaumin pour son champ du Vaultdonjon contenant un journal tenant à … ; deux deniers …………………………………………………………………2 d.

Guillaume Porcheron Le Jeune pour un arpent de terre séant en la Valée des Prés Ancault (?) , tenant par dessous à la Fontaine saint Jean, et par dessus ès hoirs de Girard Lepycardot (?) d’une part tient au champ Dame Jeanne que tenait Ragotain, et d’autre part au champ de Monsieur … dix deniers  ………………………………………………..10 d.

Le dit pour un champ séant au Champ du Gros Boison appellé le champ de la Baillye, tenant à Regnault Dethire d’un côté, et d’autre côté à Pernot Dethire , et contient un demi journal de terre ou environ …deux deniers ……………………………………… …2 d.

Jean Thomas sur Thomas Thomas son père, pour la cinquième partie de la Vigne Blanche séant en Vaulbéon qui fut Jaquote Boucharde, contenant environ quinze ouvrées, tenant à Simon Thomas, et d’autre côté à Guillaume Thomas …un parisis ………..1 par.

Lui pour une pièce de vigne séant ès Champs, contenant environ cinq ouvrées, tenant au chemin de Dignechien, et ès hoirs Girard Leroigerat …deux deniers ……………2 d.

Lui pour le champ des Corberat, qui fut à Aubert Guille, contenant une ouvrée, tenant à Girard Perreau …

Folio 181 (verso)

…d’une part …un denier …………………………………………………………1 d.

Lui pour la moitié de la vigne qui fut Dame Jaques contenant quatre ouvrées tenant à la femme Guillemain Milon  et d’autre part à Simon Seguin…deux deniers ………….2 d.

Lui pour la vigne de Vocaille, qui fut Colas Larchier, contenant six ouvrées, tenant à Simon Seguin … un denier ………………………………………………………………1 d.

Guillemain Dethire pour demi arpent de chaume séant en Vocaille, tenant à Jean Selastre d’un côté, et d’autre côté à Guillaume Perreau pour …………………………2 d. ob.

Guillaume Perreau pour demi arpent de chaume à faire vigne, séant en Vocaille, tenant à Guillemain Dethire d’un côté, et par dessus au chemin ès Mulles ……………2 d. ob.

Thévenin Jouneau pour une chaume à faire vigne séant en Vocaille, contenant demi arpent tenant à Jean Jouneau d’une part, et ès Chaumes d’autre part, et le prix le sixième jour d’octobre (mil) quatre cent soixante quatre …deux deniers ob. ………………………..2 d. ob.

Jean Jouneau dit Moireau, pour trois quartiers de Chaume séant en Vocaille tenant à Thévenin Jouneau d’une part, et à Regnault Berthelon d’autre part, et la prise le jour et l’an que susdit …trois deniers ob. pog. …………………………………………………3 d. ob. pog.  

Guillaume Hugotte pour un désert séant en Vaulbion, contenant environ trois ouvrées tenant à Regnault Laveugle d’un côté, et d’autre côté à Simon Lemornat …….3 d.

Folio 182 (recto)

Touttes lesquelles censives derban (?) de la ditte Ville de Vézelay et de tous les villages dessus dits devant les guerres soulaient bien valoir de quatre vingt à cent livres tournois, mais de présent pour ce que la plupart des héritages qui devoient censives, sont en bois et buissons, et du présent n y a que les héritages dessus déclarés ne peuvent valoir compris les dits villages de Foisy et Mouron, qui sont au bailliage de Saint Pierre le Moutier, que vingt deux livres ou environ, et appartiennent à la Salle de l’abbé. 

NOTA : les explications présentées sur les mots anciens sont pour la plupart tirées du « Dictionnaire  du monde rural ; les mots du passé » – Marcel LACHIVER –  Ed. Fayard


[1] – Eglise = l’Abbaye de Vézelay, « seigneur du lieu »

[2] – Poté = le territoire sur lequel s’exerçait le pouvoir (lat. « potentia ») de l’Abbaye.

[3] – Pourpris = enclos, terrain, verger, dépendant immédiatement de l’habitation.

[4] – Arpent = unité de surface des terres valant 100 perches carrées de 18 à 22 pieds de côté selon les régions ; on peut l’estimer voisine de 50 ares ( valeur encore retenue à Montillot au début du 20ème siècle).

[5] – Sols Tournois = il y avait la monnaie de Tours – d’où le mot « tournois » -, et la monnaie de Paris, d’où « parisis » ; la livre valait 20 sols, le sol 12 deniers, le denier 2 oboles.

[6] – Four bannal = ce qui était « banal » était soumis à la juridiction du suzerain ; il s’agit ici de ce qui est mis par le seigneur à la disposition des habitants du village, moyennant rétribution. Il était alors interdit d’installer un four chez soi.

[7] – Chef d’Hotel = on appelait « hostel » la demeure, la maison, le chez-soi ; le « chef d’hotel » était donc le chef de famille, personne morale imposable.

[8]  – Tailles : la « taille royale » est un impôt établi en 1439 pour les besoins de l’armée ; elle est répartie entre généralités, puis élections , puis paroisses puis entre les habitants. Mais il   y a aussi  une « taille seigneuriale ».

[9]  – Cloux  = enclos

[10] – Façons  = travaux effectués pour cultiver la vigne.

[11] – Muid = unité de volume de liquide ; en 1478, le muid de Paris valait 36 sétiers, soit environ 292 litres.

[12] – la Queure  = la Cure

[13] – prez  = prés.

[14] – aisance = dépendances.

[15] – bailler a moisson de bled = louer pour la récolte de céréales ; le mot « bled » couvre l’ensemble des grains ; notre « blé » était alors le « froment ».

[16] – Septier = unité de volume, qui, pour les grains, valait à Paris 2 « mines » ou 4 « minots », ou 12 « boisseaux » de 13 livres, soit environ 156 litres.

[17] – Courvée  = peut venir de « corvée » ou de « courbe » ; il y a encore entre Asquins et Gué-Pavé un lieu dit « les Corvées », proche de méandres de la Cure ( ?).

[18] – Censive = redevance en argent ou en der=nrées due au seigneur ; le même mot désigne quelquefois la terre soumise au cens.

[19] – Coutume = règle de droit coutumier.

[20] – Chaume  = portion de la tige des céréales qui reste en terre  après récolte ; par extension, la terre elle-même après récolte

[21] – Deniers  = il était admis que 4 deniers parisis valaient 5 deniers tournois, ceci résultant du taux de métal précieux  (argent) dans ces pièces.

[22] – Quartier = le quart de l’arpent.

[23] – Monsieur = il s’agit de Monsieur l’Abbé de Vézelay.

[24] – Grand Chemin de Maiily-le Château = il s’agit du chemin ( « grand » parce que sous juridiction royale) qui joignait Vézelay à Brosses et Mailly-la-Ville, puis Auxerre, en passant à l’ouest de Montillot, le long du bois du Fège .

[25] – Hoirs = héritiers.

[26] – Tenement  = ensemble de terres qui se tiennent.

[27] – Maiton ou miton = unité de volume de grain : valeur ?

[28] – Géline = poule pondeuse ; dans les décomptes des impositions, on la partageait en quartiers !

[29] – Pagine = ou « pogine » ou « poge » ou « pougeoise » ! il s’agit de monnaie de faible valeur ; l’ « obole » valait un demi denier et  la pagine  une demi-obole.

[30] – Huis =  en principe, c’était la porte de la maison, par opposition à la porte de la grange ou à la porte cochère. En Morvan, c’est un petit hameau de 3 ou 4 maisons. Ici on peut prendre « huis Perrin Robin » au sens de « maison à Perrin Robin ».

[31] – Moitier = si ce mot est mis pour « moutier », il signifie « monastère » ( celui dit « de la St Jean ?) ; mais il peut aussi désigner une église …

[32] – Quarte rée ou rez = quarte « rase » ; les mesures de grain pouvaient être « rases » ou « combles » ; dans ce dernier cas ; la mesure contenait tout le grain qu’elle pouvait porter sans qu’il s’en répandït par terre .

[33] – Pogy ou pagy  = pour « pogine » ou « pagine ».

[34] – ouche = on lit aussi « oche » ou « osche » ou « hoche » = terrain clos proche de la maison, différent du jardin, avec arbres fruitiers, plantes textiles (chanvre). Bien fumée, cette parcelle était toujours très soignée.

[35] – le Lac  = c’était déjà notre « Lac » !

[36] – Hâte  = petite parcelle étroite qui correspond à une allée et venue de semeur.

[37] – Pâtis  = terre en friche où l’on faisait paître les bestiaux, en particulier dans les périodes où l’accès des prairies fauchables est interdit.

[38] – Mesnage ou « menaige » ou « manège », ou « manaige » = mot normalement utilisé pour désigner toutes les personnes dont une famille est composée ; ici il s’agit probablement de la transcription approximative du mot « manage » désignant dans le centre de la France une habitation familiale.

[39] – denier pagez = denier pagine = pagine = ½ obole.

[40] – Bichet  = valait 2 boisseaux à Clamecy, soit 26 litres ; selon les régions, de 20 à 40 litres.

[41] – Prioré  = « prieuré ». Le « prieur » régit des religieux en communauté. On appelait « prieuré-cure » une cure desservie par un religieux dépendant d’un monastère. Il semble qu’il s’agisse ici de l’habitation du curé, le presbytère.

[42] – Courtis  = ou « courtil » , petit jardin entouré de murs ou de haies attenant à une maison de paysan.

[43] – Rüe  = il s’agit d’un chemin de culture, d’un passge, d’une cour, d’une issue…utilisée pour l’exploitation.

[44] – Journal  = unité de surface des terres égale à 67,5 perches carrées, soit de 30 à 35 ares, aire qu’on était sensé pouvoir « travailler » dans une journée. Au début du 20 ème siècle, on utilisait encore le mot « journal » pour désigner 33 ares.

[45] – Comte de Vivre  = compte tenu du niveau de noblesse, il ne s’agit certainement pas du seigneur du lieu. Depuis cette époque, il semble que l’on ne trouve pas ce patronyme dans l’Yonne. Recherches en cours…

[46] – Ouvre ou ouvrée = le verbe « ouvrer » signifie « besogner », travailler ;  le mot « ouvrée » désigne la surface de vigne qui peut être « façonnée » par un homme => valeur à préciser….

[47] – Linaire  =  désignerait le « lin sauvage » qui ressemble au lin…Ici il s’agit peut-être d’un jardin planté de lin, par analogie avec la chénevière, plantée de chanvre ? (cf « Linière » et « Lignère »)

[48] – Désert  = terre abandonnée depuis longtemps.

[49] – Héritage =  ce qui est venu par hérédité ou succession (ou, pour l’Eglise, par donation ?).

[50] –  Comte de la Brosse = même remarque que pour le Comte de Vivre => recherche à faire.

[51] –  Carroge  = peut-être à rapprocher de « carruge » qui désignait en Bourgogne une place communale à l’intérieur d’un village ; par extension => croisement, carrefour ?

Commentaires

Le « Cartulaire de Vézelay » est un relevé, – établi par les Commissaires royaux en 1463 et 1464 à la demande du roi Louis XI – des biens de l’Abbaye de Vézelay et des impôts levés sur chaque terre ou maison. Ce texte a été transcrit en 1772 par les soins de l’abbé CUREAU et conservé aux Archives de l’Yonne sous la cote H 1941-1.

Chaque paroisse de la « poté » y est traitée en détail.

La partie consacrée à Monteliot comporte après transcription actuelle, une vingtaine de pages. Elle a le grand intérêt de présenter une première description du village. Pour chaque propriétaire, on lit la désignation de son bien, avec une indication de sa situation géographique, soit par le nom du lieu-dit, soit par celui de ses proches voisins.

Pour exemple, voici le début de l’énumération :

« Sensuit la Déclaration des dites menues censives séantes au finage et territoire du dit Monteliot.

Premièrement

Guillaume Hugotte pour demi arpent tenant au chaume derrière la Croisette, et d’autre part à Regnault Girardot …1 denier parisis …                               1 d. p.

Regnault Girardot pour un autre arpent de plante, tenant à Jean Robin d’un costé, et d’autre costé au dit Guillaume Hugotte…                                       2 d. p.

Jean Robin, pour un autre arpent de plante séant dessus la plante du prioré du dit lieu, tenant à Regnault Girardot d’une part, et Jean Ogier d’autre part     1 d. p.  … »

Quelques mots de français de l’époque dont le sens doit être précisé :

– la censive est la redevance en argent ou en denrée (blé, avoine, volaille…) due au seigneur.

– l’arpent valait 50 ares

– la chaume désigne la terre après récolte de céréales.

– la plante est une vigne nouvellement plantée

– le prioré doit désigner le prieuré, ou l’habitation du curé ou presbytère, en général près de l’église ; on peut se demander si la « plante du prioré » est à côté de celui-ci …

– denier parisis : il y avait la monnaie de Tours (dans certains textes on utilise la « livre tournois ») et la monnaie de Paris, d’où le mot « parisis ». Le taux de métal précieux était différent dans les 2 monnaies. La livre valait 20 sols, le sol 12 deniers, le denier 2 oboles et l’obole 2 pagines…

– la Croisette est une petite croix, dont l’emplacement n’est pas connu…

L’Abbaye de Vézelay, seigneur du lieu, impose donc les habitants de Monteliot par la « taille seigneuriale ». Mais ceux-ci sont aussi pressurés par le Roi : la « taille royale » est un impôt établi en 1439 pour les besoins de l’armée ; elle est répartie entre les « généralités », puis les « élections », puis les paroisses, puis les habitants. Une phrase du cartulaire montre que les abbés tiennent compte de cette double charge :

… « un chacun chef d’hotel demeurant au dit village pour leurs tailles ont les peut imposer jusqu’à la somme de quinze sols et au-dessous, et y peut avoir environ trente ménages, mais pour la pauvreté d’eux, et aussi pour les grandes charges qu ils ont des Tailles du roi, les dittes tailles ne peuvent monter par an qu’environ la somme de dix livres au plus. »

On appelait « hostel » la demeure, la maison, le chez-soi…Le « chef d’hostel » était donc le chef de famille, personne morale imposable. On note :

– qu’il y avait alors 30 foyers dans le village, ce qui peut correspondre à une population de 100 à 150 personnes.

– l’impôt seigneurial, qui aurait pu dépasser 20 livres, a été limité à 10 livres.

Propriétés de l’abbaye de Vézelay 

Celle-ci est probablement le principal propriétaire du village ; ses biens sont énumérés pour l’imposition royale :

– une maison, avec un enclos proche, un jardin d’un arpent, avec des arbres fruitiers – …y a aussi abondance de cerises…-

– un « clos » de 3 arpents de vigne derrière la maison.

– une vigne de raisin blanc, la « Vigne blanche », au bord de la Cure, en « un lieu qui gèle volontiers »

–  2 petits prés, loués à des laboureurs, « qui sont pour l’aisance de la ditte maison, hors du dit village, en tirant à Mailly-la-Ville ».

– plusieurs terres labourables « alentour de la ditte maison », louées d’après la récolte de blé.

– 74 « journeaux » de terres labourables, – soit environ 25 ha !  En divers endroits de la paroisse

– un « four bannal », mis par le seigneur, moyennant paiement, à la disposition des habitants pour cuire leur pain, et rapportant en moyenne 100 sols par an. Il y avait aussi deux pressoirs, – « banals » eux aussi – l’un près du cimetière, donc de l’église, l’autre en Toucheboeuf, « tenant au Grand Chemin ».

– plusieurs terres, vignes et jardins, « …alentour du dit village ».

– un étang « nommé l’Etang de Marrault », avec 6 arpents de terre et « une forge à faire fer » …

Cette maison devait héberger le personnel chargé de la gestion de toutes ces propriétés. Le texte du cartulaire ne précise ni son importance ni sa situation. Pour cette dernière, on a quelques indices…

Deux prés assurent l’« aisance de la ditte maison ». En vieux français, le mot « aisance » supposait une possibilité d’accès, et désignait donc les dépendances de la maison.

Dans cette hypothèse de proximité, cette «  maison »  se trouverait donc, comme ces deux prés, au Nord-Ouest du village actuel – sur le flanc de la colline du Crot-Blanc et du Mont Ciboule – en allant depuis le Champ du Lac vers le «  Grand Chemin »  qui joignait alors Vézelay à Mailly-la-Ville  , «  chemin »  qui emprunte le tracé d’une voie romaine, qui est cité dans de nombreux actes notariés du 18ème siècle et qui figure dans le premier cadastre officiel, le «  napoléonien » , comme relevant de la juridiction royale.

Les lieux-dits actuels, « Champs de la St Jean », « Croix Bouchet », « Meurger aux Moines » …sont assez évocateurs…et remettent en mémoire des témoignages anciens de laboureurs, qui auraient mis à jour des vestiges de fondations dans cette zone…

Propriétés du curé

Le curé est imposé pour les biens dont il assure la gestion pendant son mandat, comme les paysans du village :

– 2 « ouches », très petites parcelles closes, avec arbres fruitiers ou chanvre, l’une près du « Lac », l’autre près du « Grand Chemin ».

– une terre au « Pré du Lac ».

– une vigne au « Cloux », – le « Clos » actuel – à la sortie Sud du village, entre les chemins de la Croix des Bois et du Font du Charme.

– une maison en Toucheboeuf, « tenant au verger Jean Porcheron » et un pré derrière…

– une part de « la maison devant le pressoir tenant au cimetière »

Cette dernière se trouve donc près de l’église. Question : était-elle distincte du « prioré »  -presbytère ?…

Les familles du village

Au long de l’énumération des propriétés imposables, on peut relever les noms d’environ 200 individus différents, – dont 30 à 40 décédés, cités comme anciens propriétaires – avec environ 110 patronymes différents. Un seul patronyme de cette époque, – Porcheron – est encore représenté à Montillot, une filiation directe pouvant être vérifiée depuis le 17ème siècle. Un autre, – Forgeot – l’était encore au siècle dernier. D’autres ont figuré dans les registres paroissiaux du village ou des villages voisins dans la même période : Busset, Bretin, Chapotot, Colin, Dethire, Dufour, Gauthier, Girardot, Hugotte, Lemorinat, Ogier, Picard, Perreau, Robin, Seguin, Thomas, …

Nature des propriétés :

A côté de près de 300 parcelles de terres, vergers et vignes, on relève seulement une quinzaine de maisons et 6 « parts » de maisons dans la première moitié du document, alors que dans la deuxième partie, plus de 20 propriétaires n’auraient que des terres, ce qui laisse supposer que le document parvenu jusqu’à nous depuis le 15ème siècle est incomplet… Un certain nombre de maisons sont signalées en Toucheboeuf, à proximité du « Grand Chemin ».  Toutes ont jardin et verger à proximité…

On ne relève pas moins de 70 parcelles de vigne, essentiellement dans la plaine, route des Noyers, et près de Vaudonjon, en Vaubion et Vaucaille, mais aussi en Toucheboeuf.

Les lieux-dits

On peut comparer leurs noms de l’époque avec ceux du cadastre actuel mais aussi avec ceux du cadastre napoléonien, daté de 1819 pour Montillot et accessible par Internet sur le site des Archives départementales de l’Yonne (A.D.Y.).

On trouve déjà le Champ et le Pré du Lac, la Brosse de Farge, le Puits Martin, Toucheboeuf (et son puits), Beurguereau, les Côtes, le Cloux (pour le Clos), la Grand Rue, le Champ de la Côte, la Côme de Vaudonjon, Longue Roye (pour Longue Raie), Aigremont, Vaubion, Vaucaille, Pissevin (en allant sur Asquins) …

Les « Saulées » sont proches des « Saules », « linière » de « Lignère », le « Champ des Assens » des « Essences », la « route des Noyers » rappelle un ancien lieudit de la plaine de la Chally …

D’autres restent à situer : le Champ du Poirier, le pré Jubin, le Champ des Obouats, les Brières, les Maréchaux, les Vieilles Courvées, la Courvée du Chemin d’Auxerre…

Les noms des chemins permettent de les situer : en plus du « Grand Chemin » souvent cité, on trouve le Chemin qui va à l’Etang (de Marot), la route des Noyers, le chemin de Blannay, le Chemin d’Arci, le Chemin de « Longue Roye » , la Rüe de Beurguereau, la « petite rüe de Toucheboeuf au Grand Chemin » , le sentier de Linière, la route de la vigne des noyers, le chemin qui va en Vaucaille…

Un point attire l’attention : le dénommé Regnault Picard possède « deux ouvrées de vignes séant entre la Croix de Monteliot et les champs tenant à la petite rüe qui vient de Cugeboeuf au grand Chemin… ». Il

Le « Cartulaire de Vézelay » est un relevé, – établi par les Commissaires royaux en 1463 et 1464 à la demande du roi Louis XI – des biens de l’Abbaye de Vézelay et des impôts levés sur chaque terre ou maison. Ce texte a été transcrit en 1772 par les soins de l’abbé CUREAU et conservé aux Archives de l’Yonne sous la cote H 1941-1.

Chaque paroisse de la « poté » y est traitée en détail.

La partie consacrée à Monteliot comporte après transcription actuelle, une vingtaine de pages. Elle a le grand intérêt de présenter une première description du village. Pour chaque propriétaire, on lit la désignation de son bien, avec une indication de sa situation géographique, soit par le nom du lieu-dit, soit par celui de ses proches voisins.

Pour exemple, voici le début de l’énumération :

« Sensuit la Déclaration des dites menues censives séantes au finage et territoire du dit Monteliot.

Premièrement

Guillaume Hugotte pour demi arpent tenant au chaume derrière la Croisette, et d’autre part à Regnault Girardot …1 denier parisis …                               1 d. p.

Regnault Girardot pour un autre arpent de plante, tenant à Jean Robin d’un costé, et d’autre costé au dit Guillaume Hugotte…                                       2 d. p.

Jean Robin, pour un autre arpent de plante séant dessus la plante du prioré du dit lieu, tenant à Regnault Girardot d’une part, et Jean Ogier d’autre part     1 d. p.  … »

Quelques mots de français de l’époque dont le sens doit être précisé :

– la censive est la redevance en argent ou en denrée (blé, avoine, volaille…) due au seigneur.

– l’arpent valait 50 ares

– la chaume désigne la terre après récolte de céréales.

– la plante est une vigne nouvellement plantée

– le prioré doit désigner le prieuré, ou l’habitation du curé ou presbytère, en général près de l’église ; on peut se demander si la « plante du prioré » est à côté de celui-ci …

– denier parisis : il y avait la monnaie de Tours (dans certains textes on utilise la « livre tournois ») et la monnaie de Paris, d’où le mot « parisis ». Le taux de métal précieux était différent dans les 2 monnaies. La livre valait 20 sols, le sol 12 deniers, le denier 2 oboles et l’obole 2 pagines…

– la Croisette est une petite croix, dont l’emplacement n’est pas connu…

L’Abbaye de Vézelay, seigneur du lieu, impose donc les habitants de Monteliot par la « taille seigneuriale ». Mais ceux-ci sont aussi pressurés par le Roi : la « taille royale » est un impôt établi en 1439 pour les besoins de l’armée ; elle est répartie entre les « généralités », puis les « élections », puis les paroisses, puis les habitants. Une phrase du cartulaire montre que les abbés tiennent compte de cette double charge :

… « un chacun chef d’hotel demeurant au dit village pour leurs tailles ont les peut imposer jusqu’à la somme de quinze sols et au-dessous, et y peut avoir environ trente ménages, mais pour la pauvreté d’eux, et aussi pour les grandes charges qu ils ont des Tailles du roi, les dittes tailles ne peuvent monter par an qu’environ la somme de dix livres au plus. »

On appelait « hostel » la demeure, la maison, le chez-soi…Le « chef d’hostel » était donc le chef de famille, personne morale imposable. On note :

– qu’il y avait alors 30 foyers dans le village, ce qui peut correspondre à une population de 100 à 150 personnes.

– l’impôt seigneurial, qui aurait pu dépasser 20 livres, a été limité à 10 livres.

Propriétés de l’abbaye de Vézelay 

Celle-ci est probablement le principal propriétaire du village ; ses biens sont énumérés pour l’imposition royale :

– une maison, avec un enclos proche, un jardin d’un arpent, avec des arbres fruitiers – …y a aussi abondance de cerises…-

– un « clos » de 3 arpents de vigne derrière la maison.

– une vigne de raisin blanc, la « Vigne blanche », au bord de la Cure, en « un lieu qui gèle volontiers »

–  2 petits prés, loués à des laboureurs, « qui sont pour l’aisance de la ditte maison, hors du dit village, en tirant à Mailly-la-Ville ».

– plusieurs terres labourables « alentour de la ditte maison », louées d’après la récolte de blé.

– 74 « journeaux » de terres labourables, – soit environ 25 ha !  En divers endroits de la paroisse

– un « four bannal », mis par le seigneur, moyennant paiement, à la disposition des habitants pour cuire leur pain, et rapportant en moyenne 100 sols par an. Il y avait aussi deux pressoirs, – « banals » eux aussi – l’un près du cimetière, donc de l’église, l’autre en Toucheboeuf, « tenant au Grand Chemin ».

– plusieurs terres, vignes et jardins, « …alentour du dit village ».

– un étang « nommé l’Etang de Marrault », avec 6 arpents de terre et « une forge à faire fer » …

Cette maison devait héberger le personnel chargé de la gestion de toutes ces propriétés. Le texte du cartulaire ne précise ni son importance ni sa situation. Pour cette dernière, on a quelques indices…

Deux prés assurent l’« aisance de la ditte maison ». En vieux français, le mot « aisance » supposait une possibilité d’accès, et désignait donc les dépendances de la maison.

Dans cette hypothèse de proximité, cette «  maison »  se trouverait donc, comme ces deux prés, au Nord-Ouest du village actuel – sur le flanc de la colline du Crot-Blanc et du Mont Ciboule – en allant depuis le Champ du Lac vers le «  Grand Chemin »  qui joignait alors Vézelay à Mailly-la-Ville  , «  chemin »  qui emprunte le tracé d’une voie romaine, qui est cité dans de nombreux actes notariés du 18ème siècle et qui figure dans le premier cadastre officiel, le «  napoléonien » , comme relevant de la juridiction royale.

Les lieux-dits actuels, « Champs de la St Jean », « Croix Bouchet », « Meurger aux Moines » …sont assez évocateurs…et remettent en mémoire des témoignages anciens de laboureurs, qui auraient mis à jour des vestiges de fondations dans cette zone…

Propriétés du curé

Le curé est imposé pour les biens dont il assure la gestion pendant son mandat, comme les paysans du village :

– 2 « ouches », très petites parcelles closes, avec arbres fruitiers ou chanvre, l’une près du « Lac », l’autre près du « Grand Chemin ».

– une terre au « Pré du Lac ».

– une vigne au « Cloux », – le « Clos » actuel – à la sortie Sud du village, entre les chemins de la Croix des Bois et du Font du Charme.

– une maison en Toucheboeuf, « tenant au verger Jean Porcheron » et un pré derrière…

– une part de « la maison devant le pressoir tenant au cimetière »

Cette dernière se trouve donc près de l’église. Question: était-elle distincte du « prioré »  -presbytère?.

Les familles du village

Au long de l’énumération des propriétés imposables, on peut relever les noms d’environ 200 individus différents, – dont 30 à 40 décédés, cités comme anciens propriétaires – avec environ 110 patronymes différents. Un seul patronyme de cette époque, – Porcheron – est encore représenté à Montillot, une filiation directe pouvant être vérifiée depuis le 17ème siècle. Un autre, – Forgeot – l’était encore au siècle dernier. D’autres ont figuré dans les registres paroissiaux du village ou des villages voisins dans la même période : Busset, Bretin, Chapotot, Colin, Dethire, Dufour, Gauthier, Girardot, Hugotte, Lemorinat, Ogier, Picard, Perreau, Robin, Seguin, Thomas, …

Nature des propriétés :

A côté de près de 300 parcelles de terres, vergers et vignes, on relève seulement une quinzaine de maisons et 6 « parts » de maisons dans la première moitié du document, alors que dans la deuxième partie, plus de 20 propriétaires n’auraient que des terres, ce qui laisse supposer que le document parvenu jusqu’à nous depuis le 15ème siècle est incomplet… Un certain nombre de maisons sont signalées en Toucheboeuf, à proximité du « Grand Chemin ».  Toutes ont jardin et verger à proximité…

On ne relève pas moins de 70 parcelles de vigne, essentiellement dans la plaine, route des Noyers, et près de Vaudonjon, en Vaubion et Vaucaille, mais aussi en Toucheboeuf.

Les lieux-dits

On peut comparer leurs noms de l’époque avec ceux du cadastre actuel mais aussi avec ceux du cadastre napoléonien, daté de 1819 pour Montillot et accessible par Internet sur le site des Archives départementales de l’Yonne (A.D.Y.).

On trouve déjà le Champ et le Pré du Lac, la Brosse de Farge, le Puits Martin, Toucheboeuf (et son puits), Beurguereau, les Côtes, le Cloux (pour le Clos), la Grand Rue, le Champ de la Côte, la Côme de Vaudonjon, Longue Roye (pour Longue Raie), Aigremont, Vaubion, Vaucaille, Pissevin (en allant sur Asquins) …

Les « Saulées » sont proches des « Saules », « linière » de « Lignère », le « Champ des Assens » des « Essences », la « route des Noyers » rappelle un ancien lieudit de la plaine de la Chally …

D’autres restent à situer : le Champ du Poirier, le pré Jubin, le Champ des Obouats, les Brières, les Maréchaux, les Vieilles Courvées, la Courvée du Chemin d’Auxerre…

Les noms des chemins permettent de les situer : en plus du « Grand Chemin » souvent cité, on trouve le Chemin qui va à l’Etang (de Marot), la route des Noyers, le chemin de Blannay, le Chemin d’Arci, le Chemin de « Longue Roye » , la Rüe de Beurguereau, la « petite rüe de Toucheboeuf au Grand Chemin » , le sentier de Linière, la route de la vigne des noyers, le chemin qui va en Vaucaille…

Un point attire l’attention : le dénommé Regnault Picard possède « deux ouvrées de vignes séant entre la Croix de Monteliot et les champs tenant à la petite rüe qui vient de Cugeboeuf au grand Chemin… ».

Il existe bien encore une croix au coin du Chemin du Font du Charme, mais on n’a pas souvenir d’une croix située plus près du « Grand Chemin » …sauf si on examine le cadastre Napoléonien, où figure très nettement une croix au carrefour de la Duite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s